Ga-Young Lee

Poésie

Ce geste d'écrire n'est là pas pour décrire mais pour faire surgir, faire advenir, découvrir ce que je vois de l'intérieur et qui n'était pas aperçu auparavant. Écrire, c'est tenter de voir l'invisible, l'indescriptible, l'imperceptible, et finalement l'indicible. L'écriture coupe, fouille, décompose le réel afin de le rendre à lui-même.

Je voudrais évoquer ma collaboration "Danser, dansez. Pensez-y." (performance danse et poésie) avec mon ami, poète et peintre Jean-Paul Ducarteron. http://poesurepeintrie.com

Contact